Little Joy

Publié le par Manoush

Little Joy
Un subtil mélange de folk, de pop et musique brésilienne… 

 

L'idée de Little Joy a germé dans la tête de Fabrizio Moretti, batteur du groupe new-yorkais The Stokes, en 2006 lors d'un festival à Lisbonne, où était présent Rodrigo Amarante, chanteur guitariste du groupe indie brésilien Los Hermanos. Les deux amis avaient envie d'un projet très différent de ce qu'ils font avec leurs groupes respectifs. Et un an plus tard, Little Joy est né.

 

Amarante et Moretti recrutent alors Binki Shapiro, chanteuse originaire de Los Angeles qui deviendra la petite amie de Moretti. Ils se réunissent pour composer des chansons douces, teintées de pop des années 50, de folk des années 70, de rock des années 2000 et de bossa nova…

 

Pour le nom du trio, Amarante, Moretti et Shapiro n'ont pas cherché très loin. Little Joy est tout simplement le nom d'un bar à cocktail non loin de la maison louée pour composer les titres, dans le quartier de Echo Park à Los Angeles.

 

D'une pop d'un autre temps à des titres plus rock en passant par une douce folk et de la bossa nova, l'album de Little Joy a bénéficié des louanges de la critique et nous sommes totalement sous le charme.

Publié dans MuZik

Commenter cet article